Musique en plaine : une nouvelle ecole de musique dans caen la mer


Le chantier de construction des nouveaux locaux de l’école de musique, Musique en Plaine, est déjà bien entamé à Bourguébus.

1ère grande réalisation culturelle de la Communauté urbaine au sud de son territoire, l’école ouvrira en janvier 2018. C’est un investissement de près de 1,63 M€.La 1re pierre a été posée le 7 avril 2017.

 

Le vendredi 7 avril 2017 a été posée la 1ère pierre des futurs locaux de l’école de musique « Musique en Plaine », dessinés par le cabinet d’architectes EXO. La fin des travaux est prévue pour le dernier trimestre 2017, l’ouverture en janvier 2018.

 

Cette école de musique est née en 2012 de la volonté des élus de l’ancienne Communauté de communes Plaine Sud de Caen de promouvoir l’enseignement musical pour l’ensemble de leurs habitants. Malgré l’absence de lieux adaptés, ils ont rendu ces enseignements possibles en utilisant des salles de cours réparties sur l’ensemble du territoire intercommunal. Leur affirmation : l’accès à la pratique musicale constitue un enjeu majeur de politique publique éducative, de cohésion sociale et de développement de la créativité.

Aujourd’hui, et devant le succès rencontré depuis 5 ans, le territoire devait se doter d’un nouvel équipement de 650 m². Il a été décidé en 2016 par Plaine sud de Caen et il est désormais porté par la Communauté urbaine Caen la mer.

En 2017, l’effectif total de l’école est de 183 élèves, toutes pratiques confondues. Musique en Plaine accueille aussi bien des enfants à partir de grande section de maternelle que des adultes.

Cette école est la seule structure publique à proposer, en Normandie, le même niveau et les mêmes moyens d’enseignement pour le parcours « musique classique » et le parcours « musiques actuelles ».

Par ailleurs, elle forme également ses élèves aux techniques du spectacle vivant (scénographie, studio, etc.) et la communication des artistes et de leurs œuvres. Elle vient donc compléter les établissements.

 

LE PROJET DE CONSTRUCTION

Afin de se doter d'un véritable outil pédagogique dédié à l'enseignement artistique (musique classique, musiques actuelles, initiation aux aspects techniques du spectacle vivant, musique assistée par ordinateur (MAO) et techniques de communication et de promotion) et afin d'améliorer les conditions d'enseignement, pour les élèves et leurs professeurs, l’ancienne Communauté de communes, Plaine Sud de Caen, a décidé en 2016 de regrouper dans un seul lieu, sur un terrain contigu au siège du désormais secteur Sud de Caen la mer, toutes les activités dispersées jusqu’à lors dans différents lieux.

 

Quelques chiffres :

Surface de plancher : 648m²

1 Auditorium : 145m², soit environ 110 places assises, en gradins rétractables

5 salles de cours « individuelles » : 2 salles de 11 m² et 3 salles de 12 m²

1 salle de cours collectif de 34 m²

1 salle « piano » de 24 m²

1 salle de pratiques collective « musiques actuelles » de 29 m²

1 salle de « percussion » de 45 m²

1 studio d’enregistrement avec cabine (15 m² au total)

1 atelier

1 pôle administratif

 

En termes d’intégration architecturale, l’équipe de maîtrise d’œuvre a voulu construire un lieu d’enseignement et de pratique musicale identifié, agréable, convivial, fonctionnel et facilitateur de lien social. En outre, ce bâtiment est :

 

Performant et adapté : le bâtiment prend en compte les aspects d'accessibilité, de fonctionnalité et de contraintes techniques. L'éclairage naturel des salles de cours, des espaces administratifs et de circulation, constitue un aspect central pour la qualité d'accueil et de confort.

 

Modulable : pour accueillir de petites et grandes formations musicales, le bâtiment a été conçu modulable. Ainsi, un auditorium équipé en son et lumières permettra aux différentes formations de travailler ensemble. En outre, cet espace pourra être mutualisé afin d'y organiser des auditions, ou bien encore des réunions, des conférences, etc. Il permettra également l'accueil d'intervenants et d'artistes extérieurs, lors des concerts organisés au sein de l'école.

 

Interconnecté : le projet inclut également un studio d'enregistrement, avec l'accompagnement de professionnels. Les élèves pourront l'investir pour un travail personnel ou des répétitions. Il sera également utilisé comme salle de cours destinée à l'apprentissage de la musique assistée par ordinateur (MAO). Chaque autre salle de cours lui sera reliée, devenant ainsi des studios autonomes.

 

L’équipe de maîtrise d’œuvre :

 

EXO | Architectes :

L'agence d’architectes conduit tous types de projets : équipements, locaux tertiaires et commerciaux, logements, etc. Ces projets pouvant s'inscrire dans le cadre de programmes neufs, de réhabilitations ou mixtes. EXO travaille ainsi pour des maîtres d’ouvrages publics et privés, avec un même engagement sur la qualité et l’adéquation des propositions faites pour répondre aux problématiques complexes du monde contemporain.

 

GCI Construction :

GCI est un bureau d’étude spécialisé dans les bâtiments d’entreprises professionnels et publics. Le cabinet a l’expérience du management de projet et a réalisé plus de 500 bâtiments depuis 15 ans.

 

AFCE :

La société A.F.C.E. (Agence Française de Conseil en Environnement) est un bureau d’études, de conseil et de formation spécialisé dans les domaines de l’environnement, de l’énergie et du Développement Durable.

 

Projet Elec :

Activité de bureau d’étude technique, d’ingénierie, de conception de plans, notamment dans les domaines de l’électricité, dans l’énergie électrique, les courants forts (HT/BT), les courants faibles.

 

dB therm :

BET Acousticien, spécialisé dans le domaine acoustique depuis 10 ans.

 

LE PROJET DE L’ECOLE

L’école Musique en Plaine est un établissement culturel d’enseignement artistique qui s’articule autour de 4 pôles :

• Enseignement musical, avec la particularité d’offrir les mêmes moyens aux deux grand univers : musique classique et musiques actuelles.

 

• Production musicale : techniques du spectacle vivant, musique assistée par ordinateur (MAO), enregistrement, travail en studio, scénographie, etc.

 

• Communication : gestion de l’image des artistes et supports de promotion de leurs activités et de leurs œuvres, dont un volet dédié à la communication numérique et aux réseaux sociaux.

 

• Vie artistique : l’école devant également être un lieu de résidence et de création pour les artistes locaux, comme de Master Class.

 

La particularité étant que ces 4 pôles n’ont aucune frontière entre eux. L’idée maîtresse est de rendre ces 4 approches transversales, cohérentes, coordonnées et acceptant un dialogue permanent entre elles.

 

Sur cette base, un projet d’établissement a été déterminé pour atteindre les objectifs suivants :

  • Développement de l’enseignement des pratiques musicales existantes, mais en restant à l’écoute de nouvelles demandes. Cela, en veillant à compléter l’offre déjà proposée sur le territoire de la Communauté Urbaine. 
  • Aide au développement et à l’accompagnement aux pratiques collectives amateurs, en développant le conventionnement avec des partenaires culturels existants sur le territoire de la  Communauté Urbaine (le Cargö notamment), pour inscrire l’école comme pôle « ressource pédagogique ».
  • Développer les partenariats avec l’éducation nationale par des interventions en milieu scolaire, mais aussi en mettant en place des pratiques musicales collectives dans les différentes écoles élémentaires de la Communauté de Urbaine. A noter que ces partenariats ne feront pas partie du temps périscolaire mais feront partie intégrante des projets d’établissements respectifs.
  • Développer l’enseignement des musiques actuelles par la création et la mise en place dans le cursus spécifique Musiques Actuelles, d’un parcours théorique présenté sous forme collective et instrumentale. En effet, l’engouement pour les musiques actuelles s’accroit et provoque le développement d’une pratique qui concerne une très large population, quelles que soient les générations. Le territoire caennais n’échappe pas à ce phénomène national et européen, qui a commencé il y a une trentaine d’années. L’approche économique de la musique, l’importance des studios d’enregistrement, mais aussi l’existence de lieux comme le BBC ou le Cargö, la longévité de festivals d’importance pour la Communauté Urbaine et les talents locaux désormais reconnus nationalement, l’attestent.

 

Pédagogie :

L’école de musique est un service public qui se doit de proposer l’offre qualitative la plus complète (apprentissage, enregistrement, production et diffusion, etc.), couvrant tous les champs d’actions musicaux, afin de pouvoir répondre aux attentes culturelles et sociales du plus large public possible.

 

La sensibilisation et l’enseignement des différentes esthétiques musicales forment un socle de métissage, véritable force de la structure qui se veut être un lieu vivant de rencontres et d’échanges, donnant la possibilité à tous d’expérimenter et de créer.

 

Le jeu en groupe, en ensemble ou en orchestre est au cœur du dispositif pédagogique. Les élèves sont encouragés à se produire le plus souvent possible en concerts, auditions ou prestations.

 

Contacts presse :

Direction de la communication – Marc Thébault  - 06 84 71 10 10

courriel : m.thebault@caenlamer.fr

Tous les dossiers sur le site : www.caenlamer.fr