Musique en plaine : une nouvelle ecole de musique dans caen la mer

Après un chantier de près d’une année, l’école de musique, Musique En Plaine, d’une superficie de 648 m2, a ouvert ses portes dans les délais prévus, le 15 janvier 2018, à Bourguébus. 1re grande réalisation culturelle de la Communauté urbaine au sud de son territoire, elle représente un investissement de près de 1,63 M€.


Cette école de musique est née en 2012 de la volonté des élus de l’ancienne Communauté de communes Plaine Sud de Caen de promouvoir les pratiques musicales pour l’ensemble de leurs habitants. Véritable enjeu majeur de politique publique éducative et culturelle, de cohésion sociale et de développement de la créativité, cette école est aujourd’hui la seule structure publique à proposer, en Normandie, le même niveau et les mêmes moyens d’enseignement pour le cursus « musique classique », le cursus « musiques actuelles » et les parcours « techniques du spectacle vivant / communication & Arts graphique ».

Des cursus et des outils

 

Musique En Plaine forme donc ses élèves aux techniques du spectacle vivant (studio, son/lumières, enregistrement, etc.) et à la communication des artistes et de leurs œuvres. Notons que cette année, ces nouveautés sont pleinement opérationnelles ; les élèves s’épanouissant naturellement au sein de ce bâtiment, utilisant des outils parfaitement adaptés à ces disciplines.

 

Toutes ces activités se concrétisent et s’expérimentent dans le chœur de l’école : le Club. Afin de donner vie aux projets, cet auditorium modulable de 116 places assises est entièrement équipé son, lumière et vidéo pour la diffusion et l‘enregistrement, permettant ainsi aux élèves de travailler dans les conditions réelles des métiers du spectacle. Après une année test, le département communication / arts graphiques, sera pour sa part, en structuration tout au long de 2018. 6 ateliers de Musiques Actuelles sont d’ores et déjà accompagnés : grâce à une approche historique et une mise en pratique concrète, les élèves sont à même de gérer les problématiques esthétiques de leur projet (son identité visuelle, définir et maîtriser son image), mais aussi la diffusion via les réseaux sociaux. Là encore, toutes les ressources nécessaires pour photographier, créer de l’image et des infographies, sont disponibles au sein de l’école. Enfin, nouveautés de cette rentrée : l’atelier improvisation et l’atelier composition.

 

Transmission et partage de compétences pour une cohésion territoriale 

Le développement des actions de Musique En Plaine prend tout son sens grâce à l’appui des réalisations avec les partenaires (le Cargö, le FAR, le théâtre de Caen, le centre chorégraphique de Caen...). Ces partenariats sont les garants de la cohésion territoriale de Caen la mer, aujourd’hui et pour le futur, permettant ainsi un accès élargi aux enseignements musicaux, longue tradition du territoire.

 

Un lieu ouvert aux résidences, un lieu d’accueil et de création au service de la pédagogie

Les résidences sont une des clefs de voute du fonctionnement de MEP et c’est grâce à elles que les élèves restent connectés aux réalités des métiers de la musique. Elles font partie intégrante du projet pédagogique dont le maître mot est transmettre. Répondant à une forte demande des artistes et en complétant l’offre territoriale de résidences, MEP accueille les acteurs locaux et nationaux. Ces échanges enrichissent les connaissances des élèves et c’est un facteur d’inspiration pédagogique pour les professeurs. Citons pour exemple en ce début d’année, l’accueil de : AB Sextet, Warm up, le Big Band du CRR ou bien encore le Cello’s day.

Rentrée 2017/2018

 

Musique en Plaine accueille aussi bien des enfants à partir de la grande section de maternelle que des adultes. La mise en place du vivier des petits musiciens dans les classes du jardin et de l’éveil musical porte ses fruits cette année puisque quasiment tous les enfants restent dans l’école et entreprennent leur 1ère année d’apprentissage d’un instrument. MEP compte désormais 193 élèves. Un fait marquant : l’ouverture et la visibilité générées par la nouvelle Communauté urbaine Caen la mer apportent à l’équipement une attractivité qui se traduit par des nombreuses demandes émanant du territoire concernant les inscriptions et les cursus innovants.

 

MEP en chiffres :

 

648 m2 

9 salles de cours toutes interconnectées au réseau pour l’enregistrement audio/vidéo.

- Espaces modulables en fonction des esthétiques musicales.

Le Club d’une capacité de 116 places assises. (Gradin rétractable).

- Équipement son/lumière + captation vidéo HD.

- Vidéo projection.

1 studio d’enregistrement avec une cabine indépendante

 

LE PROJET DE CONSTRUCTION

 

Afin de se doter d'un véritable outil pédagogique dédié à l'enseignement artistique (musique classique, musiques actuelles, initiation aux aspects techniques du spectacle vivant, musique assistée par ordinateur (MAO) et aux techniques des arts graphiques et de la communication) et afin d'améliorer les conditions d'enseignement, pour les élèves et leurs professeurs, l’ancienne Communauté de communes, Plaine Sud de Caen, a décidé en 2016 de regrouper dans un seul lieu, sur un terrain contigu au siège du désormais secteur Sud de Caen la mer, toutes les activités dispersées jusqu’à lors dans différents lieux. 

Vidéo en timelapse (8 mois = 8 mn !) de la construction de MEP !

Quelques chiffres

Surface de plancher : 648m²

1 Auditorium : 145m², soit environ 110 places assises, en gradins rétractables

5 salles de cours « individuelles » : 2 salles de 11 m² et 3 salles de 12 m²

1 salle de cours collectif de 34 m² 1 salle « piano » de 24 m²

1 salle de pratiques collective « musiques actuelles » de 29 m²

1 salle de percussions de 45 m²

1 studio d’enregistrement avec cabine (15 m² au total)

1 atelier

1 pôle administratif

 

En termes d’intégration architecturale, l’équipe de maîtrise d’œuvre a voulu construire un lieu d’enseignement et de pratique musicale identifié, agréable, convivial, fonctionnel et facilitateur de lien social. En outre, ce bâtiment est :

 

Performant et adapté : le bâtiment prend en compte les aspects d'accessibilité, de fonctionnalité et de contraintes techniques. L'éclairage naturel des salles de cours, des espaces administratifs et de circulation, constitue un aspect central pour la qualité d'accueil et de confort.

 

Modulable : pour accueillir de petites et grandes formations musicales, le bâtiment a été conçu modulable. Ainsi, un auditorium équipé en son et lumières permettra aux différentes formations de travailler ensemble. En outre, cet espace pourra être mutualisé afin d'y organiser des auditions, ou bien encore des réunions, des conférences, etc. Il permettra également l'accueil d'intervenants et d'artistes extérieurs, lors des concerts organisés au sein de l'école.

 

Interconnecté : le projet inclut également un studio d'enregistrement, avec l'accompagnement de professionnels. Les élèves pourront l'investir pour un travail personnel ou des répétitions. Il sera également utilisé comme salle de cours destinée à l'apprentissage de la musique assistée par ordinateur (MAO). Chaque autre salle de cours lui sera reliée, devenant ainsi des studios autonomes.

LE PROJET DE L’ÉCOLE

L’école Musique en Plaine est un établissement culturel d’enseignement artistique qui s’articule autour de 4 pôles :

 

Enseignement musical, avec la particularité d’offrir les mêmes moyens aux deux grands univers : musique classique et musiques actuelles.

Techniques associée à la musique : techniques du spectacle vivant, musique assistée par ordinateur (MAO), enregistrement, travail en studio, scénographie, etc.

Communication : gestion de l’image des artistes et supports de promotion de leurs activités et de leurs œuvres, dont un volet dédié à la communication numérique et aux réseaux sociaux.

Vie artistique : l’école devant également être un lieu de résidence et de création pour les artistes locaux, comme de Master Class.

 

La particularité étant que ces 4 pôles n’ont aucune frontière entre eux. L’idée maîtresse est de rendre ces 4 approches transversales, cohérentes, coordonnées et acceptant un dialogue permanent entre elles.

Sur cette base, un projet d’établissement a été déterminé pour atteindre les objectifs suivants : 

Développement de l’enseignement des pratiques musicales existantes, mais en restant à l’écoute de nouvelles demandes. Cela, en veillant à compléter l’offre déjà proposée sur le territoire de la Communauté Urbaine.

Aide au développement et à l’accompagnement aux pratiques collectives amateurs, en développant le conventionnement avec des partenaires culturels existants sur le territoire de la Communauté Urbaine (le Cargö notamment), pour inscrire l’école comme pôle « ressource pédagogique ».

Développer les partenariats avec l’éducation nationale par des interventions en milieu scolaire, mais aussi en mettant en place des pratiques musicales collectives dans les différentes écoles élémentaires de la Communauté de Urbaine. A noter que ces partenariats ne feront pas partie du temps périscolaire mais feront partie intégrante des projets d’établissements respectifs.

 

Développer l’enseignement des musiques actuelles par la création et la mise en place dans le cursus spécifique Musiques Actuelles, d’un parcours théorique présenté sous forme collective et instrumentale. En effet, l’engouement pour les musiques actuelles s’accroit et provoque le développement d’une pratique qui concerne une très large population, quelles que soient les générations. Le territoire caennais n’échappe pas à ce phénomène national et européen, qui a commencé il y a une trentaine d’années. L’approche économique de la musique, l’importance des studios d’enregistrement, mais aussi l’existence de lieux comme le BBC ou le Cargö, la longévité de festivals d’importance pour la Communauté Urbaine et les talents locaux désormais reconnus nationalement, l’attestent.

 

Pédagogie : 

L’école de musique est un service public qui se doit de proposer l’offre qualitative la plus complète (apprentissage, enregistrement, production et diffusion, etc.), couvrant tous les champs d’actions musicaux, afin de pouvoir répondre aux attentes culturelles et sociales du plus large public possible.

La sensibilisation et l’enseignement des différentes esthétiques musicales forment un socle de métissage, véritable force de la structure qui se veut être un lieu vivant de rencontres et d’échanges, donnant la possibilité à tous d’expérimenter et de créer.

Le jeu en groupe, en ensemble ou en orchestre est au cœur du dispositif pédagogique. Les élèves sont encouragés à se produire le plus souvent possible en concerts, auditions ou prestations.

 

Service Communication - www.caenlamer.fr
Direction des Relations Institutionnelles et Territoriales Caenlamer